Comiac

dossier de Comiac

Le 16 juillet 2018, Engee-Green a déposé le dossierr ICPE, pour les 5 aérogénérateurs sur la commune de Comiac, à la préfecture de Cahors.

Ce dossier est maintenant à l'instruction des services préfectoraux.Comiacf noirb

Mobilisons-nous pour refuser l'installation des aérogénérateurs.

Télécharger notre Flyer Appge engie 2018bAppge engie 2018b (366.69 Ko)

Nous devrons demander à maître Izembard de porter l'affaire devant les tribunaux et cela a un coût.

Pour nous aider, vous pouvez télécharger le bulletin d'adhésion 2019 Bulletin adhesion appge 2019Bulletin adhesion appge 2019 (70.79 Ko)

Cauvaldor

Nous avons appris dans la Dépêche que le conseil communautaire CAUVALDOR a statué sur la fin de vie des éoliennes prévues à Comiac le 4 mai 2018. Dans cet extrait de la délibération, nous découvrons que les 3000 tonnes de béton et de ferrailles resteront dans le sol et ne seront pas réutilisés en cas de changement d’aérogénérateurs. Cela risque de poser des problèmes pour les et ce seront les propriétaires des terrains qui devront faire enlever ces tonnes de béton. Ils pourront remercier les élus qui ont voté sans réellement se poser des questions et n’ont pas prévu le financement réel ! Les élus de Cauvaldor doivent réexaminer leur décision ! En Allemagne, l’enlèvement des socles a été chiffré : 715 000€ à la charge du propriétaire du terrain !

Gorges la cereImg 6552

pourquoi refuser les aérogénérateurs

Projet parc industriel d’Aérogénérateurs de grande hauteur à Comiac

Comiacf 1

Les raisons d’être contre : les liens rouges renvoient aux pages du site donnant les justifications.

1)  Localement

  •  L’inquiétude du camping et des élus
  • Les dangers pour l’élevage (porcin, ovin ou bovin)
  • La stérilisation des terres
  •  Les profits financiers du promoteur
    • Le facteur de charge moyen en France pour l'éolien est de 20%, les 5 éoliennes de 2 MW de Comiac produiraient de l'électricité comme si elles tournaient à plein régime pendant 72,18 jours et rapporteraient 1,4 millions d'euros par an payés par ENGIE au promoteur et donc par nous avec la CSPE !

2)   Plus généralement

i)     La production insuffisante

ii)    L’inutilité pour la baisse du CO2

i)     L’incompatibilité avec la biodiversité

ii)    Les destructions de paysage

  •  Le bail emphytéotique et ses conséquences

i)     La diminution du prix de vente de l'immobilier

ii)    L’obligation pour le propriétaire

iii)  Qui payera la démolition en fin de vie ?

EglisedecalviacbLorsqu'un Groupement Foncier Agricole (GFA) concède un bail emphytéotique sur une de ses parcelles pour l'implantation d'une éolienne, les associés porteurs de parts perdent le bénéfice de l'exonération des droits de mutation à titre gratuit sur la totalité des parts qu'ils détiennent dans le GFA". lire le document rédigé par ACBFC (Association de Défense de l'Environnement et du Patrimoine du Collectif Régional Bourgogne Franche-Comté)  Gfa acbfc 1Gfa acbfc 1 (252.65 Ko)

Le 13 mars 2018, le conseil municipal de Sousceyrac en Quercy a voté au point 5 la signature d'une convention avec le promoteur éolien. 1521127876 cr du cm du 13 mars 2018c 11521127876 cr du cm du 13 mars 2018c 1 (871.74 Ko)

Cr 13mars18 5eme point eolien

Lire l'extrait des délibérations du point 5 Extrait du pv de la seance du 13 03 2018Extrait du pv de la seance du 13 03 2018 (1.93 Mo)

Nous pouvons y découvrir l'inquiétude de l'un des élus à propos de l'augmentationsonore de 3 db qui impactera le camping.

Nous avons demandé communication de cette promesse de convention 2018 01 25 com promesse servitude acces commune v2 12018 01 25 com promesse servitude acces commune v2 1 (254.83 Ko)

Dans cette convention, nous découvrons l'emplacement des 5 éoliennes (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Comiac eolien engie b2

   Sect.       Lieudit  
 E1    AE    89    Peyres Brunes  
 E2    AE    62    LACAM  
 E3    AE    118    Pech de Cabre  
 PDL    AE    119    Pech de Cabre  
 E4    AO    02    La Malagoute  
 E5    AO    66    Landesque  

Et dans cette convention, nous découvrons qu'ils envisagent de verser 1500€ par an et par MW installé, alors qu'ils espèrent recevoir 140 000€ par an et par MW installé; soit pour 5 éoliennes de 2 MW, ils espèrent recevoir 1 400 000€ par an. Les nuisances seront pour nous et les profits seront pour eux. D'ailleurs ils préfèrent louer les parcelles à raison de 6 000€ par an  car ils savent qu'en fin de vie d'une éolienne ce sera au propriétaire du terrain de démonter l'éolienne.

Le coût du démontage  est de 413 751, 78 € et a été établi le 6 mars 2014 par la société CARDEM spécialisée dans la déconstruction ce qui ne correspond pas à la provision de 50 000€ !

 

 

 

 

les vitesses de vent

Dans cette page vous y découvrirez ce que nous a fourni

  • le Comité Local Eolien du 15 juillet 2014 
  • la production calculée à partir de la publicité du producteur d'éoliennes Vestas

GDF Suez-Futures Energies recommande d’espacer les éoliennes de 7 fois le diamètre du rotor lorsque ces éoliennes sont alignées dans le sens du vent dominant.

Une éolienne de 150 m de hauteur totale a un rotor de 100 m de diamètre ! Distance entre eolienne

Des mesures

Le 6 mai 2014, lors du premier Comité Local Eolien, un membre de l'APPGE a demandé la communication des résultats des mesures de vents.

Le mât a  été installé en décembre 2012, et les résultats devaient être communiqués rapidement !

La réponse du responsable de GDF-Suez Futures Energies a été:

"les mesures seront communiquées lors du second CLE" 

Nous avons alors compris que ces mesures n'étaient pas satisfaisantes : elles correspondaient sûrement aux mesures de Météo-France.

La réponse apportée le 15 juillet lors du second CLE a été la suivante: Vitesse moyenne du vent à 80 m 5,07 m/s,

mais tout de suite après ils ont présenté une extrapolation à 95 m et sur 10 ans pour augmenter cette vitesse moyenne et obtenir 5,5m/s!

Ces résultats sont importants car ils définissent la rentabilité du projet: 

        •  5,07 m/s correspond à 18,25 km/h et  cette vitesse ne permet de produire  en 1 an que l'équivalent de  44 jours à plein régime soit 12% de la production théoriquement possible
        •     5,50 m/s correspond à 19,8 km/h et  cette vitesse ne permet de produire  en 1 an que l'équivalent de 60 jours à plein régime soit 17% de la production théoriquement possible

Ce qu'il faut savoir c'est qu'à Rouffiac dans le Cantal à 20 km à vol d'oiseau, le promoteur a arrêté le projet car la valeur moyenne de la vitesse du vent a été jugée insuffisante pour être rentable : 5,4 m/s à 100 m de hauteur

télécharger la lettre de Rouffiac Abandon projet rouffiac 1Abandon projet rouffiac 1 (180.43 Ko)

Le mât et les mesures

 

Caractéristiques du mât de mesures

Coordonnées géographiques (Lambert 2 étendu) : 575 827 / 1 993 224

Altitude : 600 m

3 Anémomètres : 40, 60 et 80 mMesure vent

2 girouettes : 60 et 78 mètres

1 station météo à alimentation solaire

Durée de mesures : 1 an

 

Production en fonction du vent

 

Pour Comiac, une éolienne de 3,3 MW installés, de 180m de haut et de 63m de pale aurait un taux de charge de 12% et produirait l'équivalent de 1061h de production à plein régime (44 jours); soit une production annuelle de 3 504 MW

 

 

Sur le site de Vestas, on peut trouver la publicité pour des éoliennes de plus de 100m de hauteur et dont la puissance installée est de 3,3MW.Production annuelle

Ces éoliennes sont, d'après la publicité, spécialement conçues pour les régions peu ventées.

Mais à partir d'une vitesse de vent de 80 km/h soit 22,5 m/s ou en cas de vent instable, les rotors doivent être arrêtés.

Entre 50 et 80 km/h, les rotors sont bridés de façon à ne pas s'emballer ; ces machines consomment donc de l'éléctricité pour

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/08/2018